hero

Projets spéciaux

Depuis avril 2019, la Fédération a intégré dans son équipe un Agent de développement culturel numérique (ADN), qui l'aide à accompagner nos membres dans leur transformation numérique. En plus du soutien qu'il nous apporte dans l'appropriation des NTIC et des codes de la culture numérique, il participe aux activités du Réseau ADN (RADN) mis en place dans le cadre de la mesure 120 du Plan culturel numérique du Québec (PCNQ). Il s'appelle Fabrice Marcoux et tient un blogue intitulé «Avenumérique». Lisez sa présentation dans l'édition d'avril du Fil en écran express. Pour lire ses billets, rendez-vous dans la section Actualités du site web et sélectionnez la catégorie: Avenumérique !

En juin 2015, la Fédération a remis au Ministère de la Culture et des Communications sa reddition de compte faisant état du bilan du Plan culturel numérique du Québec (PCNQ) en lien avec les financements reçus pour la refonte des sites web, la numérisation des archives et l'achat de caméras HD et autres équipements par les TCA. Voici un petit résumé des faits saillants (en cours de mise à jour).

Informations à venir.

L'Association canadienne des usagers et des stations de télévision communautaires (CACTUS), en association avec la Fédération des télévisions communautaires autonomes du Québec (la Fédération), ont annoncé en août 2021 que le gouvernement du Canada a renouvelé son financement pour soutenir les journalistes et les communautés dans le cadre de l'Initiative de journalisme local (l'IJL) pour 3 années supplémentaires, avec une allocation supplémentaire pour 2021-22 et 2022-23 afin de se concentrer sur les voix sous-représentées. 

Le budget fédéral de 2018 a annoncé que 50 millions de dollars seraient mis de côté sur 5 ans pour soutenir le journalisme dans les communautés mal desservies, afin de soutenir les " journalistes professionnels " pour la production de " journalisme civique " : c'est-à-dire une couverture qui soutient la vie démocratique de la communauté, y compris le conseil municipal, les élections, les commissions scolaires, les conseils de bande et d'autres organisations et intervenants communautaires importants.

Voici les TCA membres de la Fédération qui sont bénéficiaires

1. Télévision Communautaire Frontenac – Montreal, Quebec (multicultural) 
2. TVC7 Abitibi – Amos, Quebec 
3. Télévision Communautaire de Grande-Rivière -  Grande-Rivière, Quebec 
4. Télé-Coeur – Saint-Léonard-d’Aston, Québec 
5. Télévision Communautaire de l’Érable – Plessisville, Quebec 
6. Télé-Soleil Inc. Mont-Louis, Québec 
7. Corporation de télédiffusion régionale de berthierville inc – Berthierville, Quebec 

Vous pouvez consulter le contenu crée dans le cadre de l’IJL sur le portail des médias communautaires du Canada

Tous Bilan du plan culturel numérique

Bilan du plan culturel numérique

En juin dernier, la Fédération a remis au ministère de la Culture et des Communications sa reddition de compte faisant état du bilan du Plan culturel numérique (PCN). Voici un petit résumé des faits saillants.

27

TCA ont participés au projet

25

TCA ont réalisés de l’archivage

16

TCA ont travaillés sur leur site internet

6422

heures d’émissions archivées

C’est un peu plus de 905 000$ qui auront été investis dans le cadre du Plan culturel numérique.

Rappelons que le MCC avait alloué un budget de 750 000$ pour le projet, dont 155 000 $ des montants investis proviennent des 27 TCA participantes ou de leur communauté. 

L’argent du Plan culturel numérique a servi à réaliser des projets de numérisation des émissions provenant des archives et a permis à nos télévisions membres de créer un site Internet ou d'en effectuer la refonte.

25 TCA ont réalisé de l’archivage

25 TCA ont réalisé la numérisation de plus de 6422 heures d’émissions archivées. Les formats d’origine varient d’une télévision à l’autre, mais on parle très souvent de format cassette comme format de départ.

16 TCA ont pu, grâce au PCN, travailler à la refonte de leur site internet

2 TCA ont utilisé l’argent du Plan culturel numérique pour effectuer l’achat de matériel leur permettant désormais de diffuser en direct. 7 télévisions communautaires autonomes ont effectué la refonte de leur site Internet et 4 ont travaillé à rendre leur site Internet accessible sur les multiplateformes. 

13 TCA ont travaillé sur les deux volets

Les changements apportés grâce au PCN ont permis d'assurer une meilleure visibilité aux TCA et de développer une nouvelle programmation Web grâce, entre autres, aux archives. La rediffusion sur Internet a permis de rendre des années d'émissions d'archives disponibles à la population. Pour la population, ce déploiement numérique offre une visibilité accrue du milieu culturel et des organisations locales. L'utilisation des sites internet et des médias sociaux offrent une plateforme intéressante pour annoncer les événements qui ont lieu dans les localités. Les plateformes Web et les réseaux sociaux, utilisés à leur plein potentiel, permettent à la communauté d'être au courant de ce qui se passe chez elle, en temps réel.

Le Plan culturel numérique a permis de retisser des liens avec des partenaires oubliés ou éloignés, d'impliquer la population dans de nouveaux projets numériques, de créer un lien entre les différentes TCA et d'offrir une deuxième vie aux émissions archivées.

Les projets déposés dans le cadre du Plan culturel numérique ont permis de rendre accessible un important patrimoine québécois et ont permis de diffuser du contenu 100% local. Le PCN a permis d'offrir aux TCA une plus grande visibilité aux réalisations des communautés qu'elles desservent. Les nouvelles émissions produites et mises en ligne peuvent maintenant rejoindre la totalité du Québec. Ces nouveaux outils offrent donc une visibilité accrue qui permettra assurément d’agrandir leur communauté et de la faire rayonner dans la francophonie, mais également dans l’espace anglophone.

Le PCN a aussi permis d'offrir davantage de contenu d'information locale et régionale et de préserver ainsi des années d'émissions archives. Grâce au Plan culturel numérique, les TCA sont maintenant outillées pour partager, avec la communauté, des pans de son histoire et de son patrimoine identitaire.