hero

Actualités

CACTUS et la Fédération réagissent au budget provincial

CACTUS ET LA FÉDÉRATION DES TÉLÉVISIONS COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU QUÉBEC S’UNISSENT POUR DEMANDER AU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC D’INJECTER UNE PORTION DES NOUVEAUX REVENUS DE TAXES DES GÉANTS DU NUMÉRIQUE DANS LES TÉLÉVISIONS COMMUNAUTAIRES AUTONOMES (TCA) DU QUÉBEC


Jeudi 29 mars 2018 – CACTUS et La Fédération des télévisions communautaires du Québec se réjouissent que le ministre des Finances, Carlos Leitäo, ait tenu sa promesse en annonçant l’imposition d’une taxe de vente aux géants du numérique pour assurer une équité fiscale dans la province.


Cette réforme fiscale prévoit en effet d’imposer des taxes de vente aux entreprises qui n’ont pas pied-à-terre dans la province, mais qui y réalisent tout de même des ventes. Ce qui permettra aux entreprises du Québec d’être dans une meilleure situation concurrentielle.
Le ministre estimait à plus de 270 millions de dollars les pertes fiscales encourues l’an dernier, avec ce mode de fonctionnement qui désavantage grandement les détaillants québécois qui vendent leurs produits en ligne.

Lors des consultations prébudgétaires, le ministre Leitäo mentionnait : « Nous disposons désormais d’une situation économique et financière enviable et durable, dont la population québécoise va pouvoir bénéficier pleinement…». Le ministre appelait la population à l’aider « (…) à bâtir l’avenir du Québec, un Québec plus fort au bénéfice de tous les Québécois et Québécoises. »


Dans ses dernières décisions, le CRTC a refusé toute aide financière aux TCA en plus d’affaiblir leur présence dans tout le pays, ayant plutôt opté pour la création d’un nouveau fonds à partir de ceux prévus pour financer les télévisions communautaires pour aider les stations de télévision affiliées au grand groupe de presse. Les télévisions communautaires n’ont pourtant pas moins de grands besoins dans le contexte numérique actuel. Le premier ministre du Québec a d’ailleurs réitéré l’importance de la place des télévisions communautaires au Québec dans une entrevue à la télévision communautaire de Vaudreuil-Soulanges le 22 mars dernier.

C’est donc dans cet esprit de volonté de bâtir l’avenir du Québec, plus fort et au bénéfice de tous, dans le cadre d’une situation financière enviable de la province, des nouveaux fonds rendus disponibles grâce à la taxe qui sera imposée aux géants du numérique, que CACTUS et La Fédération suggèrent au ministre de prévoir qu’une majorité de ces nouveaux revenus de perception de taxes soit réinvestie en culture, y compris dans le réseau des télévisions communautaires autonomes du Québec qui sont présentes dans 14 des 17 régions administratives de la province et qui participent au développement des régions et à l’expression de la démocratie de notre société.


À propos :
CACTUS est un organisme sans but lucratif créé en 2010 regroupant les télévisions communautaires automnes canadiennes et qui défend depuis 2010 les intérêts de ses membres, des utilisateurs et des téléspectateurs. Elle est l’instigatrice du premier Forum pancanadien des médias communautaires qui s’est tenu en 2015 à Ottawa.


La Fédération des télévisions communautaires autonome du Québec est un organisme à but non lucratif qui regroupe 41 TCA dans 14 des 17 régions administratives du Québec. Sa mission est de promouvoir et de défendre les intérêts des télévisions communautaires autonomes au Québec.


-30-
Sources :
Amélie Hinse                                                                 Cathy Edwards
Fédération des TCA du Québec                                   CACTUS
(819)604-7900                                                              (819)456-2237
ahinse@fedetvc.qc.ca                                                  cathy@timescape.ca