hero

Actualités

LES 20 ANS DE LA TVCL

Cinq nouvelles émissions et des projets d’avenir

Au moment de célébrer ses 20 ans, la Télécommunautaire Laurentides & Lanaudière propose une programmation renouvelée propulsée par une plateforme web récemment revisitée. Elle s’active parallèlement à la concrétisation de deux projets qui lui tiennent à cœur : la relocalisation de ses bureaux et studios et la diffusion d’émissions en direct.

La Télécommunautaire Laurentides & Lanaudière (Cogeco Câble, canal 4 et 555 en HD et tvcl.ca) a parcouru bien du chemin depuis sa création en 1988. Après avoir traversé des périodes où la télévision locale suscitait moins d’intérêt, elle a pris un grand virage depuis quatre ans. Plusieurs facteurs y ont contribué, dont l’arrivée de commanditaires, le développement d’une nouvelle image de marque et la poursuite de son virage numérique entamé en 2011.

Cet automne, elle renouvelle plus du tiers de sa programmation après avoir reçu des projets d’émissions de la part d’entreprises, d’organismes et de citoyens. « Aujourd’hui, tout le monde veut une visibilité. Il y a une demande croissante et nous on est là pour ça », explique la directrice générale, Francine Martin. La TVCL compte aujourd’hui sur une soixantaine de membres, une quarantaine de bénévoles, des administrateurs impliqués et deux permanents qui portent de nombreux chapeaux. « Là, on peut dire que la communauté est au rendez-vous », se réjouit la directrice générale.

« TVCL Le média dont vous êtes les acteurs! »

Cet automne, cinq nouvelles émissions se greffent aux neuf qui se poursuivent, dont les populaires Journal télé TVLCCause toujoursCitoyen d’adoptionet le programme anglais Our Community Connections. S’y ajouteront une série qui présentera des fournisseurs de Mont-Tremblant reliés à la rénovation (Maison de A@Z); une revue culturelle ponctuée d’entrevues avec des auteurs et des artistes visuels (L’escapade culturelle);une émission tournée majoritairement à bord d’un autobus pour faire mieux connaître les services offerts par Transport adapté et collectif des Laurentides (Laissez-vous transporter); une série à caractère scientifique sur la recherche appliquée dans le réseau des centres collégiaux (Nous innovons, vous progressez); et une dernière qui abordera les grands défis reliés à la retraite (La Retraite, changement de cap).

« La formule gagnante pour que les gens se réapproprient leur télé, c’est qu’on les voit, qu’ils se reconnaissent dans la programmation », affirme Francine Martin.

Des projets d’avenir prometteurs

Même si elle a fait des pas de géant, la TVCL caresse d’autres projets, dont la relocalisation de ses bureaux et studios. Elle poursuit ses démarches auprès du Centre collégial de Mont-Tremblant afin de pouvoir aménager un local dans le futur bâtiment relié au programme Arts, lettres et communication nouvellement offert par l’établissement scolaire. Ce partenariat permettrait à la TVCL d’obtenir une subvention pour ses aménagements et équipements, en plus de pouvoir recruter de jeunes bénévoles parmi les étudiants.

« Si ça faisait partie du corpus, ça deviendrait très intéressant, autant pour le cégep que pour la télé », indique la directrice générale. L’acquisition de ces nouveaux équipements rapprocherait également la TVCL de son objectif de diffuser des émissions en direct. Il reste toutefois plusieurs autres étapes à franchir avant d’y arriver, dont l’acquisition d’un diffuseur. Comme le financement demeure le nerf de la guerre pour un organisme tel que la TVCL, elle compte organiser d’autres soirées-bénéfices comme celle tenue le 13 septembre dernier –qui lui a permis de récolter 4 975 $ –afin d’amasser les fonds qui lui permettront d’avoir les moyens de ses ambitions.

Source : Francine Loubert, tremblantexpress.com